Découvrez les mystères du Louvre

Parredacteur

Découvrez les mystères du Louvre

Pour ce premier article, j’ai décidé de survoler le coeur de Paris : le Louvre. Un beau bâtiments rectangulaire et imposant qui retrace des siècles et des siècles d’histoire. Ou, aujourd’hui sa réputation n’est plus a défendre. Vous le saviez bien, le Louvre est un patrimoine incontournable a visiter dans notre capitale. C’est LE musée, LE palais a ne pas manquer ! C’est un symbole de pouvoir, de richesse, d’art à la française. C’est bien jolie tout ça, même trop jolie à mon gout, j’ai envie de vous dire… mais saviez-vous que dernière toutes ces belles choses se cachent des codes, des éléments ésotérique ? oui, oui…vous visitez pas seulement un musée mais plutôt un temple géant de Francs Maçonnique à ciel ouvert.

J’ai eu l’occasion de faire une petite visite de ce fameux bâtiments durant le couché du soleil…et croyez moi (ou pas) mais il suffit simplement de lever les yeux sur le bâtiments pour apercevoir ces symboles. Si vous êtes friand des histoires ésotériques, vous allez être servit. 

Mais c’est quoi l’ésotérisme d’abord ? 

Avant de parler de Louvre et de ses mystères, il faut comprendre ce mot : l’ésotérisme. 

Durant de nombreux siècles, les régimes politiques participèrent à la transformation de l’édifice, de nos anciens rois à nos modernes présidents, qui ont tous été de près comme de loin proche de la symbolique ésotérique. Les architectes truffèrent les façades de signes que seuls les initiés pouvaient déchiffrer. Mais lesquels ?

C’est se que nous allons voir maintenant avant que nous sombrions dans la nuit. Vous ne verrez plus le Louvre du même œil…

Les fondateurs du musée, en 1793, n’étaient pas maçons. Mais son premier conservateur, l’égyptologue Dominique Vivant, baron Denon, l’était. Tout comme son architecte Pierre Fontaine, qui le paracheva sous l’Empire. Son dessin général rappelle les trois espaces d’un temple: le parvis, autour du Carrousel, forme son entrée profane ; la cour Napoléon sa nef sacrée ; la cour Carrée son espace secret, placé à l’Orient. Ses façades sont parsemées d’images antiques choyées par les maçons: poignées de main fraternelles, équerres, compas, représentations d’Isis et Osiris, lettre H qui rappelle Hiram, l’architecte vénéré du temple de Salomon.

À propos de l’auteur

redacteur editor